La Parole du Corps
Claire Michoud
 
«

Dans votre corps, est la connaissance infinie, il contient toute l’intelligence, toute la possibilité. Le maître caché est dans chacune de ss cellules. »

«

Entrez dans votre corps et dans son mystère, comme vous pouvez entrer dans le temple de la présence, un lieu consacré. »
Yvan Amar

La méthode

Une exploration fine de la vie silencieuse du corps

La méthode repose sur deux piliers :
- Une écoute, une exploration très fine de la vie intérieure silencieuse du corps, de la relation matière-énergie, matière-conscience
- Une connaissance approfondie du fonctionnement humain : anatomie, physiologie, neurosciences, approche quantique de la réalité.

Sur le plan de la méthodologie, nous associons la Pratique manuelle et une lecture intuitive du corps avec des pratiques corporelles méditatives et un retour réflexif sur l’expérience vécue.

La pratique manuelle : Le Soin Fascia

Il s’agit d’une pratique manuelle sur table dont l’objectif est de libérer en douceur les tissus internes corporels ( les « fascias ») des tensions et des émotions qui y sont enfouies, bloquées - et qui peuvent entraîner fatigue, stress, douleurs, inflammations, et perturbations diverses. En même temps, nous réveillons et dynamisons les forces d’autorégulation physique et psychique de la personne.

Dans un premier temps, une séance de soins fascias procure une profonde détente, un relâchement des contractures, ainsi qu’un bilan et une relance de la vitalité. Au fil des séances, le « paysage » intérieur remonte des profondeurs, se dévoile, s’harmonise, se transforme., entraînant à sa suite une transformation essentielle et existentielle de la personne.

L’expérience montre qu’une série de 5 à 15 séances est pertinente pour une efficacité maximale.

Lire la suite

Le terme Fascia ne renvoie pas à la face, mais aux fascias.
Les fascias sont nos tissus conjonctifs. Omniprésents dans le corps, ils tissent une toile tridimensionnelle, de la tête aux pieds et de la périphérie à la profondeur, un tissu totalement continu qui constitue l’enveloppe des muscles, les membranes, l’enveloppe des organes, des os, les ligaments, les tendons, …. Ils compartimentent et relient toutes les parties du corps.
Ces fascias sont animés d’une dynamique élastique, mouvement d’enroulement et de déroulement. On l’a nommée dynamique vitale ou mouvement interne.

Cette dynamique a la particularité d’être sensible au stress, aux chocs physiques et psychologiques : alors les tissus se crispent, perdent leur élasticité, leur mouvement. Ce processus a été baptisé «  La voie de résonance d’un choc ».
Sans entrer dans les détails, disons pour résumer que, lorsqu’ il y a crispation des tissus dans certaines zones, l’ensemble des mécanismes de drainage, le système circulatoire et le système neuro-vasculaire vont se trouver perturbés (action de vasoconstriction, réaction de défense), et les micro-mouvements articulaires vont perdre leur intégrité. Cela pour l’aspect physique, physiologique du corps.
En ce qui concerne l’aspect énergétique : la crispation, voire le durcissement des tissus pour résister au choc ou aux stress, s’accompagne toujours d’une désensorialisation : certaines zones du corps se désensibilisent, sont désertées par la conscience de la personne. On perçoit que la personne est absente de son corps ou que le corps et la tête sont comme désaccordés.

 Ni massage, ni manipulation, le Soin Fascia est une écoute silencieuse très fine, un dialogue avec cette vie énergétique à l’intérieur du corps. Des pressions à la fois douces et fermes qui vont à la rencontre du mouvement interne au cœur des tissus, des muscles, des os, des organes.

Dans tous les cas, le principe de notre intervention est toujours le même :

  • D’abord relancer dans le corps la source de vitalité corporelle indispensable à toute démarche plus profonde.
  • Ensuite libérer les tensions, les blocages, les retenues inscrites dans les tissus.
  • Rétablir une homogénéité de circulation du mouvement interne dans l’ensemble de votre corps.
  • Aider la personne à « ré-habiter » son corps.
Contemporaine à la pratique manuelle : la lecture intuitive du corps

« L’esprit est comme le vent et le corps comme le sable ; si vous voulez savoir comment souffle le vent, vous pouvez regarder le sable. » (B.B. Cohen)
Ainsi, l’écoute profonde du corps ouvre l’accès au vaste champ mémoriel de la personne.

Lire la suite

Le champ mémoriel est constitué - entre autre - de tout le vécu, de toutes les expériences qui n’ont pas été intégrées harmonieusement par la personne.
Ces mémoires devenues inconscientes constituent une programmation, une limitation dans la vie de la personne.
Pouvoir les entendre et les libérer est un pas décisif vers la plénitude de son Etre.

Les pratiques corporelles méditatives

S’ouvrir à la vie profonde de notre corps et se relier à notre être par le mouvement, la danse et la méditation.

Ces pratiques sont, à la fois, pratique de bien-être et de libération des tensions, pratique de développement de l’attention et de la conscience corporelle et pratique de retour vers son intériorité.
Elles comprennent toutes sortes de situations gestuelles ou méditatives variées (mouvement au sol, mouvement dansé, mouvements à deux, mouvement libre ou guidé, intériorisation,…).
Cet ensemble explore graduellement différentes caractéristiques du mouvement humain (telles que orientations, amplitudes, rythmes, intensités, résonance, …), et constitue ainsi une structure pédagogique progressive vers davantage de conscience, de solidité, de présence, d’adaptabilité et de créativité.

Lire la suite

Développer la conscience corporelle, ou habiter un corps profondément vivant et sensible

Dans nos sociétés, beaucoup de gens sont tellement désensorialisés, exilés dans leur intellect, dominés par leurs émotions ou emprisonnés par leurs défenses ou encore exclusivement tournés vers le monde extérieur qu’ils peuvent traverser leur vie sans jamais connaitre le miracle d’habiter un corps profondément vivant, sensuel, sensible.
Et pourtant, c’est à travers notre corps que la relation à notre être profond s’enracine.
En s’enracinant plus profondément à l’intérieur de soi, nous devenons plus présent à ce qui nous habite, nous développons un espace intérieur dans lequel les différents aspects de notre être : pensées, émotions, sensations - au lieu de simplement nous traverser- se révèlent. C’est le chemin de la Conscience, le chemin de la connaissance de soi.

Gymnastique sensorielle et Conscience corporelle

L’expression


Mon accompagnement ne se substitue aucunement à un diagnostic et un traitement médical, ou suivi psychologique ou psychiatrique, qui ne doivent jamais être interrompus ; mais il les complète efficacement.
Je travaille en respect du secret professionnel et du code de déontologie de la FEPAPP.

Claire Michoud - 58 chemin Henri Bosco - 84210 Pernes-les-fontaines | 06 71 26 33 73 | Contact : contact